CACEIS NEWS 36 FR

The Asset Servicing Journal

février 2014 N° 36

www.caceis.com

CACEIS facilite le traitement et la compensation des dérivés OTC du Groupe BPCE p.4

CACEIS contribue au reporting réglementaire des AIFM p.5

CACEIS lance des services d’exécution p.5

philippe leprince, caceis

christophe lebrun, BPCE

gilles de foucault, caceis

CACEIS favorise le développement international de ses

clients à partir du premier centre de distribution de fonds d’investissement en Europe Le Luxembourg est un petit pays mais reconnu mondialement pour la qualité de ses infrastructures, sa stabilité politique, économique et sociale et, en particulier, sa compétitivité dans le secteur des fonds d’investissement. p.2 CACEIS ouvre une nouvelle entité au service de ses clients en Italie CACEIS s’implante à Milan afin de servir ses clients actifs sur le marché italien, après l’obtention auprès de la Banque d’Italie de l’autorisation d’exercer des activités bancaires. p.3 CACEIS propose un service de délégation de déclaration aux référentiels centraux Le 12 février 2014, entre en vigueur l’obligation de déclaration à un référentiel central des transactions sur dérivés OTC et dérivés listé . p.4 Le calendrier de mise en œuvre de T2S est confirmé. CACEIS offrira à ses clients un point d’accès unique à l’ensemble des marchés européens via une connexion directe qui améliorera le traitement des instructions et optimisera leur dénouement. p.6 Le dispositif de contrôles de CACEIS validé selon les normes SSAE 16 et ISAE 3402 Type II Une haute qualité de service a toujours été une priorité pour CACEIS qui mobilise des ressources importantes pour contrôler les processus clés à tous les niveaux, répondre aux normes SSAE 16 ISAE 3402 type II et se soumettre chaque année aux audits de suivi de ses certifications ISO 9001. p.7 CACEIS sera un participant direct de la plateforme T2S

Réalisations passées et défis à venir

(Private Equity and Real Estate Servicing), renforcées dans ses principaux centres d’excellence européens, en Allemagne, en France et au Luxembourg, déploient des services locaux ou transfrontières pour ac- compagner les clients dans le monde entier. Dans ce segment en croissance de l’indus- trie des fonds, la clientèle bénéficie de la mise en place d’un nouveau logiciel lui pro- curant une connaissance approfondie de ses investissements. L’obtention récente des agréments ban- caires, en Belgique et aux Pays-Bas, permet à CACEIS d’étendre nettement le périmètre de ses activités dans ces pays. Le Groupe offre maintenant des services complémen- taires à ceux existants. Ce développement montre clairement notre engagement envers nos clients pour les accompagner sur leurs marchés et constitue un élément stratégique pour remporter de nouveaux mandats. En termes d’expansion géographique, CACEIS ajoute à son réseau mondial deux nouveaux pays, qui sont tous deux straté- giques pour nos plans de développement. Nous avons pris la décision de créer en Italie une entité qui s’appuie sur une clientèle existante solide et des équipes expérimen- tées dans les activités d’Asset Servicing. Nous entendons développer la base de clien- tèle italienne en attirant des acteurs majeurs qui souhaitent bénéficier de l’expertise in- ternationale de CACEIS. Nous avons également ouvert un bureau de représentation à Londres. C’est une étape très importante pour CACEIS, qui confirme sa dimension internationale afin d’attirer et

de retenir davantage de clients issus de pays anglophones. Cette démarche s’inscrit dans notre stratégie visant à mieux répondre aux besoins des clients britanniques, irlandais, américains et canadiens. Elle s’accompagne du recrutement d’un responsable régional dé- dié, en charge du développement de la zone et membre du Comité exécutif du Groupe. CACEIS publiera bientôt ses résultats finan- ciers. J’ai le plaisir d’annoncer que, une fois de plus, nous présenterons des chiffres solides, qui attestent de la rentabilité de notre Groupe et de notre capacité à recru- ter, à investir dans les outils informatiques et le développement produit. Cette stratégie assure un meilleur retour sur investissement et une valeur ajoutée plus élevée pour nos clients. Ces bons résultats proviennent, pour une large part, de notre chiffre de vente. Nos équipes commerciales non seulement atteignent mais dépassent leurs objectifs, prouvant notre capacité à créer une offre commerciale attractive, dynamisée par la qualité de nos services, la fiabilité de nos systèmes et la vaste gamme de nos produits. La croissance n’est cependant pas le seul facteur expliquant la rentabilité de CACEIS. Nous avons la réputation d’avoir des coûts parmi les mieux maîtrisés du secteur. Nos projets permanents de consolidation des sys- tèmes d’information, nos efforts d’améliora- tion de l’efficacité de nos centres opération- nels, via la création de centres d’excellence conçus pour servir les clients de l’ensemble du Groupe, contribuent à ces bons résultats financiers ■

François Marion, Chief Executive Officer

S elon moi, deux développements majeurs caractérisent l’année 2013 de CACEIS. D’une part, l’élargisse- ment de son offre de produits et services et, d’autre part, l’extension de sa couverture géographique. « Prime Fund Solutions », une nouvelle ligne métier, regroupe les services d’exécu- tion, de compensation et de solutions de ges- tion du collatéral, intégrée à l’offre globale d’Asset Servicing du Groupe. Ce lancement constitue une étape majeure dans la réalisa- tion des plans ambitieux de CACEIS. Il per- met à ses clients de répondre aux exigences des réglementations EMIR et MiFID  II, en bénéficiant d’un contact unique et de sys- tèmes d’information performants et évolu- tifs. Les fonds immobiliers et de capital in- vestissement figurent également au cœur de la stratégie de CACEIS. Ses équipes PERES

Made with